Les Chroniques de VJC

Les 8 nouveautés à ne pas manquer au salon du Bourget 2013 !

La cinquantième édition du salon du Bourget a permis aux constructeurs de montrer leurs dernières pépites téchnologiques. Des innovations touchant aussi bien la défense que l'écologie.

Du kérosène coupé au sucre pour un A321, la promotion du green taxiing chez Safran, le show aérien de l'avion de chasse russe Sukhoi SU-35... Cette cinquantième édition du salon du Bourget a permis à l'industrie aéronautique de montrer ses ambitions pour conquérir les marchés de demain. Après avoir accueilli les professionnels durant quatre jours, le salon ouvre ses portes au public ce vendredi jusqu'à dimanche soir. Revue des nouveautés présentées tout au long de la semaine.

  • Un airbus transformé en Canadair
  • Les avions Canadair ont montré leurs limites ces dernières années en matière de lutte contre les incendies, notamment sur l'Ile de la Réunion, en octobre 2011. La start-up Kepplair Evolution souhaite donc renouveler l'offre en la matière, en transformant des A310 en bombardier d'eau à très grande capacité de largage. Une offre qui permettrait ainsi de transporter 35 000 litres d'eau (cinq fois plus q'un Canadair) et 20 tonnes de produits de secours tout en facilitant l'évacuation d'urgence de 200 passagers. Un projet ambitieux qui manque de financement. L'entreprise recherche encore 450 000 € pour le développer.

    • Diminuer la pollution au sol

    Un avion qui roule sans faire tourner ses moteurs ? C'est le principe du système de taxiage électrique (EGTS, electric green taxiing system) développé par les groupes industriels français Safran et américain Honeywell. Un nouveauté rendue possible grâce aux moteurs électriques situés entre les roues des principaux trains. Ce système permettra aux compagnies aériennes d'économiser jusqu'à 4% de carburant tout en réduisant le bruit de leurs avions.

    "Les moteurs étant optimisés pour les phases de vol, ils ont une consommation inadaptée lors du roulage au sol. Or, un avion court ou moyen-courrier peut passer jusqu'à 2h30 par jour sur les taxiways. Les estimations de Safran et Honeywell montrent que le système EGTS permettra d'économiser chaque jour environ 600 kg de carburant", souligne Safran. Le procédé devrait être commercialisé en 2016.

    • Du sucre dans les carburants

    Pour voler plus vert, Airbus parie sur la consommation de biocarburants. Le groupe a effectué son deuxième vol expérimental, cette semaine, en coupant une partie de son kérosène avec du farnésane dans un de ses moteurs. Jeudi, un A321 a ainsi réalisé en moins de deux heures un vol Toulouse/Le Bourget avec 10% de farnésane, un biocarburant dérivé de la canne à sucre. Quatre tonnes de produit ont été nécessaires pour effectuer ce vol. La procédure n'était pas si risquée, puisque l'avion aurait pu voler avec un seul de ses moteurs en cas de problème.

    • A350, star du salon

    L'avion avait réalisé son premier vol le 14 juin dernier, trois jours avant le début du salon. La présentation de l'A350 était très attendue au Bourget. Il a même effectué un nouveau vol au-dessus du salon, ce vendredi, durant la visite de François Hollande. Mercredi, le groupe Air France-KLM a commandé 25 A350 à Airbus pour 7,2 milliards d'euros. SriLankan Airlines a, de son côté, commandé quatre appareils.

    • La nouvelle star des chasseurs russes

    Cette année, les Russes ont voulu montrer de quoi leur nouvel avion de chasse était capable. Pour sa première démonstration en dehors de ses frontières, le Sukhoi-Su 35 a multiplié les acrobaties dans le ciel du Bourget. Les deux moteurs de cet avion, appartenant à la United Aircraft Corporation, peuvent le propulser à 1400 km/h et 2500 km/h en basse et haute altitudes. Le Sukhoi-Su 35 peut monter jusqu'à 18 000 mètres.

    • L'avion de combat sans pilote

    Dassault Aviation a présenté son nouvel avion de combat furtif sans pilote, le nEUROn. Jusqu'ici, le groupe n'en avait montré que des maquettes. Le projet rassemble plusieurs partenaires européens (l'italien Alenia Aermacchi, le suédois SAAB, l'espagnol EADS-CASA, le grec Hellenic Aerospace Industry et le suisse RUAG) et pourrait permettre au Vieux continent de se réimposer sur le marché des drones face aux Etats-Unis. Depuis décembre dernier, l'avion effectue régulièrement des vols essais. Le nEUROn est présenté au Bourget dans une bulle pour masquer l'arrière de l'appareil classé secret défense.

    • L'artillerie militaire d'Airbus

    François Hollande a fait son arrivée au salon, vendredi, à bord d'un A400 -M. Airbus a présenté son avion militaire, qui a engrangé ces derniers mois plus de 170 commandes. L'avionneur avait pris beaucoup de retard dans les livraisons, mais l'armée de l'air française devrait normalement réceptionner son premier appareil avant le 14 juillet. Cette avion peut atteindre une vitesse de 780 km/h et volé à 12 500 mètres.

    • Le rêve de l'avion électrique

    Pour l'instant, il s'agit seulement d'un prototype. Le groupe européen EADS a présenté son E-FAN, un petit avion école à propulsion électrique de deux places. Le modèle de 9,50 mètres de long possède une voilure entièrement en carbone. Cette innovation le rend donc ultra-léger. Le constructeur espère faire voler l'E-FAN dans les prochaines semaines.

    Hélène Haus

    Note de VJC : Il vient tout juste d'emmener au Bourget le président de la République François Hollande, et devrait prochainement s'envoler pour une autre mission d'importance. Cet avion, c'est bien entendu l'A400M, et plus particulièrement « Grizzly 5 » . Cet exemplaire d'essai, présent depuis le début de la semaine au Salon du Bourget, devrait s'envoler « très bientôt » pour la région du Golfe Persique.Là, l'avion y subira sa toute première campagne d’évaluation dans le cadre d'une possible vente à l'export. Bien que cela ne soit pas confirmé, il est possible que ce soit aux Emirats Arabes Unis que l'avion sera évalué. Si Abou Dhabi venait à se laisser tenter par l'avion d'Airbus Military, ce dernier viendrait alors renforcer une flotte d'avions de transport déjà bien conséquente, comprenant des C-17, des C-130 et des CN-235.Pour autant, les Emirats Arabes Unis ne sont pas le seul prospect de l'A400M dans la région. Ce dernier pourrait également intéresser l'Arabie Saoudite, voir le Qatar. Dans tous les cas, il est prévu que des pilotes militaires d'un des ces pays prennent les commandes de l'avion, en place droite.Airbus Military mise beaucoup sur les ventes export de l'A400M, sachant que beaucoup de clients européens envisagent déjà des étalements de leur commande par rapport à ce qui a été conclu en 2003.

    Publié le 23/06/2013

    © 2010 - 2017 Veterans Jobs Center - SARL GABIRO - Tous droits réservés - Réalisation GFX Studios